Guide complet pour les voyageurs à mobilité réduite - Stannah

080026082

Appelez gratuitement

Guide complet pour les voyageurs à mobilité réduite

Avez-vous des problèmes de mobilité ou bien d’autres limitations de mobilité ? Découvrez ici ce qui peut rendre votre voyage aussi relaxant que possible, ainsi que vos droits.

Guide complet pour les voyageurs à mobilité réduite

Avez-vous des problèmes de mobilité ou bien d’autres limitations de mobilité ? Découvrez ici ce qui peut rendre votre voyage aussi relaxant que possible, ainsi que vos droits.

Table des matières :

De nos jours, les voyages n’ont jamais été aussi accessibles. Cependant, sortir peut parfois s’avérer très palpitant, surtout lorsqu‘on doit faire face à une mobilité réduite. Envie de sortir malgré votre âge avancé ou votre handicap ? Les services d’assistance suivants peuvent certainement vous être d’une grande aide.

Voyages par avion et mobilité réduite

Les compagnies aériennes et les aéroports accordent une attention toute particulière aux passagers à mobilité réduite. Vous avez une mobilité réduite et vous souhaitez prendre l’avion prochainement ? Dans ce cas, vous pouvez réclamer gratuitement ce qui suit, dans tous les aéroports de l’UE (y compris la Norvège, l’Islande et la Suisse) :

  • Le transport à partir de votre arrivée à l’aéroport jusqu’à votre embarquement dans l’avion.
  • Assistance à l’intérieur de l’avion, par exemple pour déplacer votre bagage à main et vous déplacer dans la cabine pour atteindre votre siège ou les toilettes.
  • Transport à l’arrivée jusqu’à votre point de départ
  • Le droit de transporter deux aides à la mobilité (comme un déambulateur)

Toute personne ayant un handicap physique ou mental y a droit. Peu importe que votre handicap soit temporaire ou permanent. Vous pouvez demander de l’aide au transporteur aérien, même si votre mobilité réduite est causée par votre âge ou votre poids.

Comment demander une assistance à l’aéroport en cas de mobilité réduite ?

Il est conseillé d’informer le plus tôt possible votre compagnie aérienne, votre agent de voyage ou votre tour-opérateur concernant votre besoin d’aide pour votre vol. Il est préférable de le faire immédiatement ou peu de temps après la réservation, mais au plus tard 48 heures avant le départ. La partie concernée informera alors l’aéroport que vous avez besoin d’assistance. Ensuite, l’aéroport organisera gratuitement votre transport dans le(s) aéroport(s) et dans l’avion.

Avez-vous déjà indiqué votre besoin d’assistance lors de la réservation ? Veuillez ensuite vérifier si tout a été correctement organisé 48 heures à l’avance.

Que peut-on inclure dans la demande ?

Afin de préparer l’aéroport au mieux pour votre arrivée, veuillez fournir les informations suivantes lors de votre demande :

  • Le type d’assistance dont vous avez besoin.
  • Si vous pouvez marcher de façon indépendante et, si oui, dans quelle mesure.
  • Si vous pouvez monter les escaliers de façon autonome.
  • Si vous avez besoin de votre propre fauteuil roulant.
  • Les aides à la mobilité et/ou les médicaments que vous devez emporter avec vous.
  • Si vous voyagez avec un accompagnateur officiel, veuillez indiquer les coordonnées de cette personne.

Par mesure de sécurité, veuillez conserver une copie de votre demande dans votre bagage à main afin de pouvoir la montrer à tout moment.

Quels sont vos autres droits en tant que passager à mobilité réduite ?

En tant que passager à mobilité réduite, vous avez droit à une assistance pour rendre votre voyage aussi relaxant que possible. Vos droits ne s’arrêtent pas à ce qui a été décrit au chapitre précédent. Vous trouverez ci-dessous des informations sur vos autres droits.

En tant que passager à mobilité réduite, vous avez, entre autres, les droits suivants :

  • Vous pouvez garder votre équipement médical avec vous pendant le vol.
  • Vous pouvez transporter un chien d’assistance sur votre vol, sous réserve des réglementations nationales.
  • Vous avez le droit à la non-discrimination lors de la réservation de votre vol et lors de l’achat de vos billets d’avion
  • Vous avez droit à l’égalité de traitement avec les autres passagers
  • Vous avez le droit à un remboursement ou à un vol de remplacement vers votre destination si on vous refuse en raison de votre handicap.
  • Vous avez le droit de recevoir des informations sur des limitations éventuelles avant votre voyage. Par exemple, l’accessibilité des toilettes, la taille de votre siège et la largeur de l’allée.

Vous pouvez également en prendre connaissance sur le site web de FPS Mobility et ECC Belgium.

Considérations à prendre en compte :

Bien entendu, vous avez droit à toute l’aide nécessaire pour rendre votre voyage aussi relaxant et fluide que possible. Les aéroports et les compagnies aériennes feront tout leur possible pour vous aider du mieux qu’ils le peuvent. Toutefois, il y a certaines choses dont vous devez tenir compte en tant que passager à mobilité réduite.

Par exemple, vous ne pouvez pas vous asseoir près d’une sortie de secours dans l’avion ; ces sièges se trouvent souvent au premier rang. Il est donc probable que vous ne puissiez pas vous asseoir au premier rang. Cela s’applique également aux personnes avec une déficience visuelle ou auditive.

Comme mentionné ci-dessus, on ne peut pas vous refuser un siège en raison de votre handicap. Toutefois, la compagnie aérienne peut vous demander de voyager avec un accompagnateur. Par exemple, si vous avez besoin de soins pendant le vol, une compagnie aérienne se trouve dans l’impossibilité de vous offrir cela. Dans ce cas, ils doivent vous en informer immédiatement, tel que stipulé dans le règlement européen 1107/2006.

Emporter des piles au lithium dans votre fauteuil roulant électrique

Vous pouvez donc voyager gratuitement avec 2 aides à la mobilité, y compris les fauteuils roulants électriques. Veuillez noter que vous devez le signaler au moins 48 heures avant votre vol. En outre, votre équipement ne peut être transporté que s’il y a suffisamment de place dans l’avion, mais généralement cela ne pose pas problème.

Par ailleurs, vos aides à la mobilité ne doivent pas contenir de substances dangereuses. Cela s’applique, par exemple, aux piles au lithium dans la batterie d’un fauteuil roulant électrique. Vous devez avoir l’autorisation de la compagnie aérienne pour le faire.

En règle générale, vous obtiendrez l’autorisation de le faire, tout comme vous le feriez pour transporter des piles de rechange. Des précautions supplémentaires ne doivent être prises que si l’aide à la mobilité ne protège pas suffisamment la batterie. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site Web de votre compagnie aérienne.

Que signifient les codes qui figurent sur votre demande d’assistance ?

Une personne ayant une déficience visuelle a besoin d’être guidée différemment d’un passager en fauteuil roulant. Afin d’aider au mieux les voyageurs en situation d’handicap, on utilise différents codes pour les différents types d’assistance. Afin de bénéficier de la meilleure assistance possible, vous pouvez déjà indiquer le bon code qui correspond à votre situation lors de votre demande d’assistance.

  • WCHR : signifie rampe pour fauteuil roulant. Cela implique que le passager peut utiliser les escaliers et se déplacer de la porte au siège de l’avion de manière autonome, mais qu’il aura besoin d’un fauteuil roulant à l’aéroport.
  • WCHS : signifie escalier pour fauteuil roulant. Cela implique que le passager ne peut pas utiliser les escaliers de manière autonome et qu’il a également besoin d’un fauteuil roulant à l’aéroport, mais qu’il peut marcher de la porte au siège.
  • WCHC : signifie « fauteuil roulant complet ». Cela implique que le passager est complètement dépendant de son fauteuil roulant.
  • DEAF : signifie que le passager est sourd.
  • BLIND ou BLND : signifie que le passager a une déficience visuelle.
  • Sourd/Aveugle : signifie que le passager souffre à la fois d’une déficience auditive et visuelle.
  • DPNA : signifie en anglais : disabled person needing assistance. En d’autres termes : une personne en situation d’handicap qui a besoin d’aide. Dans ce cas, il s’agit généralement d’une personne ayant un handicap mental.

Informations utiles par aéroport belge

L’une des obligations d’un aéroport est de disposer de points de contact clairement identifiables où les passagers à mobilité réduite peuvent signaler leur besoin d’aide. Ce lieu est le point de départ du voyage, là où le personnel de l’aéroport vient chercher le passager.

Sur les sites web des aéroports, vous trouverez les informations les plus récentes concernant l’accessibilité de votre vol.

Coordonnées de la compagnie aérienne pour les vols à mobilité réduite

De nombreuses compagnies aériennes différentes desservent les aéroports belges. Ci-dessous, nous vous avons répertorié les coordonnées de quelques-unes des plus grandes compagnies aériennes. En cliquant sur le lien de la compagnie aérienne, vous accédez directement à la bonne page avec les informations pertinentes :

Tout savoir sur les transports en commun et la mobilité réduite

Vous souhaitez vous rendre en ville pour une journée en solo, assister à un événement ou rendre visite à de la famille à l’autre bout du pays ? Vous devrez parfois utiliser les transports publics. Cela peut être très intéressant, surtout si vous avez une mobilité réduite.

Heureusement, des accords ont été conclus en Belgique pour rendre les voyages en train ou en bus aussi accessibles que possible pour tous. Dans ce chapitre, nous abordons son organisation, ainsi que les aides et l’assistance que vous pouvez demander.

Planifier un voyage accessible par les transports en commun

Une bonne préparation, c’est la moitié du chemin parcouru. C’est également le cas si vous souhaitez vous déplacer avec les transports en commun en Flandre et à Bruxelles. Commencez donc par planifier votre itinéraire à temps. Il existe plusieurs outils disponibles à cet effet.

La Vlaamse Vervoersmaatschappij, plus connue sous le nom de De Lijn, propose un planificateur d’itinéraire que vous pouvez utiliser pour planifier votre voyage en bus, en train et en métro en Flandre. Dans ce planificateur d’itinéraire, vous pouvez vérifier le statut d’accessibilité de chaque arrêt. De Lijn utilise trois symboles pour les arrêts accessibles :

  • Logo bleu avec une personne en fauteuil roulant : ces arrêts sont accessibles à tous. La pente pour monter dans le véhicule n’est pas supérieure à 12%.
  • Logo orange avec une personne en fauteuil roulant et un accompagnateur : ces arrêts sont accessibles mais vous avez besoin d’aide pour monter et descendre du bus. La pente est comprise entre 12 et 20 %.
  • Logo bleu avec un œil : ces arrêts sont accessibles aux personnes ayant une déficience visuelle.

Vous vous déplacez dans Bruxelles ? Utilisez alors le planificateur de trajet sur le site de la STIB. Le réseau s’occupe des liaisons régionales par tram, (pré)métro et bus. Cet opérateur dispose également d’un planificateur d’itinéraire. Vous pouvez trouver l’accessibilité par arrêt de bus et de tram sur ce site.

Avec les deux planificateurs, il n’est pas possible de choisir à l’avance que vous voulez un voyage avec accessibilité. Cela peut donc représenter beaucoup de recherches, surtout si vous faites un voyage pour la première fois. En outre, le fait qu’un moyen de transport soit accessible (suffisant) varie d’une personne à l’autre. Afin de garantir un voyage sûr, fluide et accessible, nous vous recommandons donc de contacter le transporteur avant votre voyage. De cette façon, vous éviterez toute surprise.

Toutefois, si vous devez voyager pendant une période plus longue à travers différentes régions ou si vous devez effectuer un transfert, vous risquez de vous perdre dans un fouillis d’informations et de ne pas savoir qui contacter dans ce cas. Heureusement, MeerMobiel.be a regroupé sur son site toutes les informations sur le transport adapté en Flandre et à Bruxelles. Cela vous donne un aperçu des possibilités de transport local en un seul endroit centralisé.

Un voyage accessible en train

En Belgique, Infrabel est responsable de la gestion et de l’entretien des voies et de la partie de la plate-forme qui se trouve dans la « zone dangereuse ». Dans la plupart des cas, il s’agit des 50 cm les plus proches de la voie. La SNCB est le gestionnaire des gares et des arrêts dans toute la Belgique.

Accessibilité des trains et des gares

Vous voyagez en train et vous dépendez d’un fauteuil roulant ou d’une autre aide à la mobilité ? Vous pourrez alors l’emporter gratuitement dans le train. Veuillez noter que le poids total de votre fauteuil roulant ne doit pas dépasser 300 kilos. De même, la largeur de l’aide ne doit pas dépasser 75 cm. La longueur maximale est de 120 cm.

L’étape suivante consiste à vérifier si les gares de départ et d’arrivée souhaitées sont accessibles. Vous pouvez trouver un aperçu actuel ici, par gare. On y trouve, entre autres, des informations concernant :

  • La période pendant laquelle l’accueil des voyageurs à mobilité réduite est possible.
  • Un éventuel passage à niveau
  • Quelles installations sont disponibles pour les passagers à mobilité réduite
  • Si des fauteuils roulants sont disponibles (gratuitement)
  • Si une rampe mobile est disponible
  • S’il existe une aire de stationnement spéciale pour les personnes handicapées.
  • Le nombre de places de stationnement disponibles pour les personnes handicapées
  • S’il y a une plate-forme surélevée
  • S’il y a des toilettes pour les personnes handicapées
  • S’il y a un ascenseur
  • S’il y a un point d’accueil

Malheureusement, la plupart des gares en Belgique ne sont pas encore accessibles aux personnes à mobilité réduite. Par exemple, les plateformes peuvent être très étroites ou uniquement accessibles par des escaliers.

Une gare ferroviaire est-elle classée dans la catégorie « accessible » ? Cela facilite vos déplacements, mais les personnes en fauteuil roulant ne peuvent malheureusement pas encore voyager de manière autonome. En Belgique, ils ont toujours besoin d’aide pour monter et descendre du train. Au chapitre suivant, nous abordons comment demander cette assistance.

Assistance pour votre voyage en train

Vous vous déplacez en fauteuil roulant ? Vous avez des difficultés à monter les escaliers ? Ou vous avez besoin d’une autre forme d’assistance ? Si vous voulez avoir la certitude d’un voyage en train de manière accessible, nous vous recommandons de demander l’assistance de la SNCB. Un prestataire d’assistance formé vous aidera alors à effectuer votre trajet de manière accessible.

Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre :

  • Vous vous rendez à un point de rencontre à la gare. vous attend ici 20 minutes avant le départ avec un billet valide.
  • On vous accompagnera ensuite jusqu’au train. Si nécessaire, le préposé vous prendra par le bras.
  • Vous aurez de l’assistance pour l’embarquement, le débarquement et le transfert. On vous aidera pour monter, descendre et changer de train, par exemple au moyen d’une rampe.
  • À votre destination ? On vous assistera jusqu’à la sortie de votre dernière gare.

Vous pouvez demander l’assistance voyage de la SNCB de deux manières :

  1. via le site web
  2. ou par téléphone au 02 528 28 28 (tous les jours de 07h00 à 21h30).

Il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque vous demandez une assistance voyage :

  • Vous préférez effectuer votre trajet de retour un autre jour ? Alors vous devez introduire deux demandes.
  • Si vous devez changer de train pendant votre voyage, un temps de transfert de 15 minutes vous est facturé.

La date à laquelle vous devez demander l’assistance voyage dépend de votre point de départ et d’arrivée, ainsi que de la nécessité de changer d’avion au cours de votre voyage.

Au moins 24 heures avant le départ :

  • Si vous devez changer de train au cours de votre voyage, il est nécessaire de réserver votre assistance voyage au moins 24 heures à l’avance.
  • Vous montez ou descendez dans l’une de ces gares ? Vous devez alors également soumettre votre demande au moins un jour à l’avance. Actuellement, cela concerne plus de 130 gares.

Au moins 3 heures avant le départ :

  • Vous voyagez entre 06h30 et 21h00 et votre trajet est une correspondance directe entre 2 des 41 gares listées ci-dessous ? Vous pouvez alors faire votre demande au moins 3 heures à l’avance.

Aarschot, Arlon, Anvers Central, Mons, Blankenberge, Braine-le-Comte, Bruges, Bruxelles Aéroport-Zaventem, Bruxelles Central, Bruxelles Nord, Bruxelles Sud, Charleroi-Sud, Denderleeuw, Termonde, La Panne, Tournai, Genk, Gand-Dampoort, Gand-St-Pierre, Hasselt, Courtrai, La Louvière-Sud, Louvain, Libramont, Lier, Lokeren, Louvain-la-Neuve, Liège-Guillemins, Marloie, Malines, Mol, Namur, Nivelles, Ostende, Ottignies, Audenarde, Rochefort-Jemelle, Sint-Niklaas, Turnhout, Verviers-Central, Zottegem.

D’autres gares seront probablement ajoutées à l’avenir. Consultez le site web BelgianTrain.be pour obtenir l’aperçu le plus récent.

La Belgique compte actuellement plus de 550 arrêts. L’assistance n’étant disponible que dans 173 de ces gares, la plupart des gares ne sont malheureusement pas encore accessibles aux passagers à mobilité réduite.

Si l’on se tourne vers l’avenir, il y a heureusement de bonnes nouvelles : en 2024, de nouveaux wagons polyvalents devraient entrer en service. Ils seront plus facilement accessibles et, grâce à une plateforme coulissante automatique, l’aide à l’embarquement et au débarquement ne sera plus nécessaire.

La gare vers laquelle ou à partir de laquelle vous souhaitez vous rendre n’est pas accessible aux personnes handicapées ? Ou l’assistance voyage n’est pas (encore) disponible à votre destination ? Lisez ensuite le dernier chapitre pour connaître les moyens de transport alternatifs. Dans ces cas, il est parfois possible de contacter le bus de garde.

Un trajet accessible en bus et en tram

Pour les trajets plus courts, vous dépendez souvent du bus ou du tram. Si vous ne voyagez pas souvent en bus ou en tram, un tel voyage peut être très passionnant. À quoi peut-on s’attendre ? Nous vous répertorions ici toutes les informations nécessaires.

Un voyage accessible en bus et en tram en Flandre

Comme décrit dans un chapitre précédent pour « Planifier un voyage de manière accessible », vous pouvez utiliser le planificateur d’itinéraire de De Lijn pour vérifier si un arrêt de bus ou de tram est accessible ou non. Un arrêt accessible répond aux conditions suivantes :

  • La plate-forme est surélevée
  • Le passage sur le quai est large et sans obstacles
  • La surface de la plate-forme est continue et non glissante
  • La plate-forme est facilement accessible et sans obstacles
  • La plate-forme est munie d’une ligne de guidage et d’une marche en dalles de caoutchouc.

Si vous voyagez dans un fauteuil roulant, vous n’avez pas besoin de réserver votre voyage à l’avance. Mais vous devez vérifier vous-même l’état d’accessibilité des points de prise en charge et de dépôt. Les bus de De Lijn sont accessibles, mais ceux des opérateurs ne le sont pas (encore). Leurs propres bus ont un plancher bas et une rampe. Il y a une place pour fauteuil roulant par bus. Selon MeerMobiel, les trams suivants sont accessibles :

  • Tous les trams de la Côte (trois sections) : ont un plancher bas et une place pour fauteuil roulant ; la deuxième génération dispose également d’une rampe.
  • Tous les tramways Hermelijn (cinq sections) : ont un plancher bas et une place pour fauteuil roulant ; la deuxième génération a également une rampe.
  • Les nouveaux Flexitytrams (sept sections) de Gand et d’Anvers disposent de deux places pour fauteuils roulants.

Vous empruntez un nouvel itinéraire et vous avez des doutes quant à son accessibilité ? Dans ce cas, nous vous conseillons de contacter le transporteur.

Le transport régional à Bruxelles

À Bruxelles, la STIB est responsable des liaisons régionales par métro, tram et bus. Tous les bus des opérateurs de transport ont un plancher bas. Vous pouvez donc toujours monter et descendre à un arrêt accessible si vous êtes en fauteuil roulant. Selon la STIB,  « un certain nombre » de trams disposent actuellement d’un plancher bas et d’espaces réservés aux personnes en fauteuil roulant. On ne sait pas exactement combien ils sont. Ils ne peuvent donc pas vous garantir à 100% un voyage accessible lors d’un trajet en tram.

Vous empruntez un certain itinéraire pour la première fois et vous ne voulez pas avoir de surprises ? Contactez alors la compagnie de transport à l’avance. Vous pouvez également réserver une assistance à l’avance.

Vous avez des problèmes de mobilité et vous voulez utiliser le métro à Bruxelles ? Si vous avez des difficultés à franchir l’espace entre le quai et le wagon de métro, vous pouvez demander une assistance gratuite à la STIB. Attention : ceci n’est possible que dans les stations de métro équipées d’un ascenseur. Cette assistance est fournie tous les jours entre 07h00 et 22h00. L’assistance est gratuite, vous ne devez payer que le « tarif normal » du voyage.

L’assistance STIB dans le métro ne doit pas être réservée à l’avance. Vous pouvez la demander en appuyant sur le bouton jaune des bornes de contact. Toutefois, il se peut que vous deviez attendre un certain temps pour obtenir de l’aide. Si vous savez à l’avance que vous allez voyager en métro, vous pouvez également choisir de réserver l’assistance. Ainsi, vous aurez la certitude de bénéficier du meilleur service possible.

Pour en savoir plus sur la demande d’un trajet accessible auprès de la STIB :

  • Par téléphone au 02/515.23.65 (attention : du lundi au vendredi de 7h à 19h et le samedi de 8h à 16h).
  • ou via le formulaire en ligne

Autres interventions pour les voyageurs ayant un handicap

Les personnes handicapées ont droit à divers rabais et régimes. Nous en avons répertorié quelques-uns pour vous.

1.Accompagnement gratuit : La carte d’accompagnement gratuit vous permet de transporter gratuitement une autre personne. Votre billet est alors également valable pour votre accompagnateur. Cette personne voyagera alors dans la même classe et sur le même trajet que vous. La carte est également valable sur les transports régionaux exploités par MIVB, TEC et De Lijn. En savoir plus

2. Carte nationale de réduction : Êtes-vous aveugle ou malvoyant ? Alors, vous pouvez utiliser la carte de réduction nationale. Sur présentation de cette carte, vous pouvez voyager gratuitement en bus et en train (De Lijn, MIVB, TEC, SNCB). Votre chien d’aveugle peut également voyager gratuitement. En savoir plus

3.Carte de réduction « Verhoogde Tegemoetkoming » (allocation majorée) : avec cette carte de réduction, vous avez droit à une réduction de 50 % lors de l’achat de billets de deuxième classe sur le réseau ferroviaire belge. Vous pouvez en faire la demande lorsque vous avez droit à un remboursement accru des frais de santé. En savoir plus

4. Abonnement gratuit au réseau : êtes-vous inscrit(e) à la VAPH ? Ou bien vous recevez une allocation du Service public fédéral Sécurité sociale ? Si vous habitez en Flandre, vous pouvez voyager gratuitement avec De Lijn.

Les transports en commun ne sont pas accessibles ? Voici vos autres options

Malheureusement, tous les transports en commun de Bruxelles et de Flandre ne sont pas accessibles aux personnes handicapées. Par exemple, parce que les arrêts de bus ne sont pas surélevés, que le bus a une marche trop haute ou que les gares ferroviaires ne sont pas équipées d’ascenseurs pour accéder aux quais. Votre trajet souhaité n’est pas accessible ? Vous pouvez alors faire appel aux services ci-dessous.

Le Busphone

Le train ou une ligne fixe ne vous est pas accessible ? Vous pouvez alors (sous certaines conditions) utiliser le Busphone, dans certaines zones spécifiques. Il est accessible aux personnes en fauteuil roulant, mais vous devez réserver ce trajet à l’avance. Vous pouvez donc acheter un billet à l’avance via un point de vente, un Lijnwinkel, un distributeur automatique de billets, un SMS ou via l’application. Vous pouvez réserver jusqu’à un jour à l’avance.

Chaque province flamande dispose de son propre centre d’appel pour les bus, avec ses propres coordonnées et des heures d’ouverture différentes. Vous trouverez toutes les informations et conditions actuelles d’utilisation du Busphone sur le site web de De Lijn.

TaxiBus (Bruxelles)

Le TaxiBus de Bruxelles est un service porte-à-porte à la demande. Ce mode de transport est uniquement destiné aux personnes handicapées. Le TaxiBus est considéré comme un service partagé. Cela signifie que l’itinéraire peut être adapté si plusieurs personnes doivent être déposées ou récupérées. De plus amples informations sur les conditions, la réservation et l’inscription sont disponibles sur le site de la STIB.

Transport par des volontaires et Centre des Moins Mobiles (CMM)

Vous avez une mobilité réduite et un faible revenu ? Et vous aimeriez voyager prochainement sur une courte distance ? Par exemple, pour visiter de la famille, se rendre à un rendez-vous chez le médecin, aller au supermarché ou encore chez le coiffeur. Vous pourrez alors utiliser le Centre des Moins Mobiles.

Il s’agit d’un service offert par la commune, le CPAS ou une autre organisation. Vous devez faire une demande au moins 48 heures à l’avance. Le centre dispose alors de suffisamment de temps pour vous trouver un conducteur approprié. À la fin du voyage, vous payez une indemnité de frais pour les kilomètres parcourus. Vous pouvez trouver un Centre des Moins Mobiles dans votre quartier sur cette carte.

Attention : le centre fonctionne avec conducteurs volontaires. Il est donc possible que les véhicules ne soient pas accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Par conséquent, lorsque vous introduisez votre demande, mentionnez toujours la nature de votre éventuelle mobilité réduite. Si vous pouvez parcourir de petites distances à pied ou si vous pouvez monter de manière autonome, cela ne doit pas poser de problème.

Avertissement :
Nous avons rédigé cet article avec le plus grand soin. En cas d’inexactitudes ou de lacunes, Stannah Stairlift Ltd décline toute responsabilité à son égard.