fr nl en
Stannah logo
Appelez gratuitement un conseiller au Votre conseiller Stannah est à votre disposition 24 h/24.
080026082

Les neurosciences prouvent que la musique peut stimuler l’activité cérébrale à tout âge

Les personnes âgées produisent autant de neurones que les jeunes et la musique pourrait bien être l’un de vos alliés pour stimuler l’activité du cerveau !

Depuis que la Dre Marian Diamond a démontré, au travers de travaux de recherche pionniers en la matière, que nos cerveaux restaient « malléables » tout au long de notre vie, de plus en plus d’études sont venues étayer cette découverte, nous faisant prendre conscience que garder notre cerveau actif pouvait ralentir le déclin des fonctions cognitives. Une étude plus récente (avril 2018) de l’Université Columbia et de l’Institut psychiatrique de l’État de New York a démontré que les personnes âgées produisent autant de nouveaux neurones que les jeunes personnes. En d’autres termes, les hommes et les femmes âgés et en bonne santé ont encore la capacité d’améliorer et de stimuler leur activité cérébrale en occupant et en stimulant leur esprit. N’est‑ce pas fabuleux ?

« Nous avons observé que les personnes âgées ont la même capacité à produire des milliers de nouveaux neurones hippocampiques à partir de cellules progénitrices que les jeunes personnes. » (…) « Nous avons également constaté que l’hippocampe (une structure du cerveau liée aux émotions et à la cognition) conservait un volume équivalent quel que soit l’âge. »

Dre Maura Boldrini

La musique peut stimuler l’activité cérébrale

Toutefois, il est aussi vrai que les personnes âgées ont une capacité moindre à fabriquer de nouveaux vaisseaux sanguins pour irriguer les structures du cerveau. C’est pourquoi nous ne rappellerons jamais assez qu’une activité physique modérée associée à des exercices mentaux sont essentiels pour prévenir un déclin de la vascularisation et de l’afflux sanguin vers votre cerveau. Il est donc tout à fait possible de fabriquer de nouveaux neurones et de garder l’esprit vif. Il s’agit seulement de conserver une synergie entre le corps et le cerveau. Nous connaissons tous des activités simples et agréables à faire pour y parvenir. C’est pourquoi l’article d’aujourd’hui sera consacré à la musique et à sa capacité à stimuler votre cerveau et à vous faire produire tout autant de nouveaux neurones que les jeunes !

Les avantages de tout simplement écouter la musique que vous aimez

Certaines études indiquent que la musique sollicite les quatre hémisphères de notre cerveau et qu’elle entraîne une optimisation des capacités intellectuelles, ce qui est parfait pour continuer à stimuler notre cerveau avec l’âge. N’est‑il pas plaisant de savoir que vous pouvez garder un esprit vif et concentré à travers une activité aussi agréable que jouer d’un instrument ou écouter la musique que vous aimez ?

les avantages d’écouter la musique que vous aimez

La musique peut vous aider à vous concentrer

Avec toutes les distractions que nous apporte le monde numérique actuel, il peut s’avérer difficile de rester concentré et détendu. Heureusement, certaines habitudes peuvent vous aider à améliorer vos capacités de concentration. La plus simple et la plus agréable d’entre elles consiste simplement à écouter la musique que vous aimez plus souvent. La raison pour laquelle la musique favorise la concentration et l’activité est qu’elle stimule les neurotransmetteurs qui produisent de la dopamine qui affecte directement :

  • votre humeur;
  • votre productivité ;
  • votre efficacité ;
  • votre créativité.

La dopamine est connue pour être la « molécule de la motivation » de notre cerveau et elle est directement liée au circuit de la récompense. C’est comme lorsque vous mangez du chocolat ou lorsque votre chanson préférée passe par hasard à la radio : vous ressentez du bonheur ! La musique vous aide également à être plus producti(f)(ve). Dans le cadre de ses recherches, Dre Lesiuk a étudié comment la musique affectait les performances sur le lieu de travail et comment les gens qui écoutaient de la musique travaillaient plus rapidement et avaient de meilleures idées que ceux qui n’en écoutaient pas, car la musique faisait baisser leur niveau de stress.

Platon savait déjà l'importance de la musique il y a 2000 ans.

Platon savait déjà l’importance de la musique il y a 2000 ans.

Les goûts personnels ont également leur importance dans la capacité de la musique à augmenter la fonction cérébrale. Le simple fait d’écouter la musique que vous aimez peut favoriser votre concentration parce qu’elle agit sur des régions de votre cerveau qui contrôlent vos émotions. Par conséquent, le fait d’écouter de la musique qui évoque des sentiments positifs peut entraîner des niveaux élevés de productivité. Cependant, cette étude a également conclu que les personnes âgées passent moins de temps à écouter de la musique. C’est la raison pour laquelle nous avons pensé qu’il était important d’attirer votre attention sur ce point, pour vous donner l’envie de réécouter vos vieux disques et de vous sentir bien !

Écouter de la musique peut apaiser la douleur

Saviez‑vous que le fait d’écouter votre musique préférée sur le chemin du travail ou à la maison peut constituer bien plus qu’une simple distraction ? Une équipe de chercheurs suédois a observé que le fait d’écouter fréquemment la musique que vous aimez peut contribuer à compenser les niveaux de cortisol, l’hormone du stress. La musique peut également constituer un très bon analgésique car elle vous distrait et stimule vos émotions positives. C’est pourquoi le fait d’écouter de la musique est associé à une réduction de la douleur et du stress, ainsi qu’à la possibilité d’améliorer le traitement des symptômes chez les patients atteints de douleurs chroniques telles que la fibromyalgie. Cette idée est assez ancienne et a fait l’objet de nombreuses recherches. Elle a été nommée « audio‑analgésie » dans les années 1950. Toutefois, les mécanismes expliquant le possible effet anti-douleur de la musique restent à éclaircir, puisqu’il reste à déterminer si la musique agit directement sur la douleur ou si elle aide simplement à l’apaiser.

Écouter de la musique peut apaiser la douleur

Musique classique leffet Mozart

Bien que la musique puisse favoriser la concentration, son efficacité peut dépendre du genre de musique. Des recherches menées à l’Université d’Helsinki ont montré que la musique classique améliorait la fonction cérébrale. Le fait d’écouter de la musique classique favorise l’activité des neurones liés à la sécrétion de dopamine et la régulation des neurones liés aux maladies neurodégénératives. La musique de compositeurs classiques tels que Bach, Mozart ou Beethoven pourrait donc nous aider à nous concentrer dans le cadre d’un examen ou d’un projet de travail. Pour les amateurs de musique classique, il s’agit d’une excellente nouvelle, qui semble être vraie quel que soit l’âge. De fait, le prétendu « effet Mozart » a été analysé dans le cadre d’une étude conjointe des universités de Kyoto et de Harvard. Cette étude a démontré que les enfants âgés de 8 à 9 ans et les seniors âgés de 65 et 75 ans étaient plus efficaces lorsqu’ils écoutaient Mozart que lorsqu’ils écoutaient une musique dissonante ou pas de musique du tout. Une fois de plus, la fonction cérébrale des seniors s’est vue améliorée en écoutant de la musique classique, ce qui prouve que le cerveau reste malléable même à un âge avancé.

La musique aide les patients atteints de démence à faire ressurgir des souvenirs et des émotions

Selon le neurologue Oliver Sacks, plus connu pour son documentaire « Alive Inside », « la musique suscite l’émotion et celle-ci peut faire remonter avec elle des souvenirs… elle fait ressurgir le sentiment de vie lorsque plus rien n’y parvient. » En associant la musique avec leurs activités quotidiennes, les patients souffrant de démence ou de la maladie d’Alzheimer peuvent développer un rythme qui les aide à se souvenir de cette activité et à améliorer leurs capacités cognitives au fil du temps. Voici la bande‑annonce du documentaire (malheureusement il n’y a pas de sous-titres en français et c’est parlé en anglais.) :

 « La musique s’imprègne dans le cerveau plus profondément que toute autre expérience humaine », déclare M. Sacks.

Être formé tôt à la musique favorise la plasticité du cerveau à l’âge adulte

En août 2012, une étude menée par la Dre Nina Kraus a démontré que les personnes âgées qui avaient joué d’un instrument dans leur enfance avaient une réponse cérébrale plus rapide à un signal sonore vocal que les individus qui n’en avaient jamais joué, et ce même 40 ans après avoir arrêté d’apprendre !

Être formé tôt à la musique favorise la plasticité du cerveau à l’âge adulte

Avec l’âge, des changements qui s’opèrent dans le cerveau compromettent l’ouïe. Les personnes âgées ont généralement une réponse plus lente aux sons qui changent rapidement, ce qui peut rendre la parole difficile à interpréter. Les musiciens qui continuent à jouer d’un instrument de musique pendant toute leur vie parviennent généralement à compenser ces déclins cognitifs.  Ces résultats indiquent qu’une formation musicale précoce a un effet durable et positif sur la capacité du cerveau à traiter le son.

Apprendre à jouer dun instrument de musique peut augmenter lafflux sanguin vers le cerveau

En mai 2014, une étude a démontré que le simple fait d’apprendre à jouer d’un instrument pendant une courte période pouvait augmenter l’afflux sanguin vers l’hémisphère gauche du cerveau. Cette étude a été menée par l’étudiante de premier cycle Amy Spray et le Dr G. Meyer, du département des sciences psychologiques de l’Université de Liverpool.  L’étude a apporté suffisamment d’éléments pour prouver que l’apprentissage d’un instrument de musique stimule les fonctions cérébrales et cognitives chez les enfants et les adultes. Les améliorations neurales acquises à travers cet apprentissage précoce se maintiennent en vieillissant. La formation musicale aide votre cerveau à rester vif malgré l’âge et pourrait faire partie intégrante de programmes de réhabilitation pour les personnes âgées souffrant d’un déclin cognitif.

Apprendre à jouer d’un instrument de musique peut augmenter l’afflux sanguin vers le cerveau

La musique et le langage passent par les mêmes voies cérébrales

On entend souvent dire que la musique est un langage universel et certains résultats indiquent que les  voies cérébrales empruntées par la musique sont les mêmes que celles empruntées par le langage. La Dre Amy Spray a expliqué ces résultats dans un communiqué de presse :

« Il était fascinant de voir que les similarités concernant le flux sanguin pouvaient apparaître  seulement une demi‑heure après une simple pratique musicale. Cela indique que les modèles de fonctionnement cérébral corrélés étaient dûs à l’activation d’aires cérébrales généralement associées au langage. Nous pouvons donc supposer que la pratique musicale entraîne un changement rapide dans les mécanismes cognitifs utilisés pour la perception musicale et ces mécanismes partagés sont généralement utilisés pour le langage. »

À l’heure où la musique nous dévoile ses innombrables effets positifs sur notre esprit et notre corps, vous n’avez plus d’excuse pour priver votre cerveau des mélodies qu’il mérite !

Où trouver des activités musicales pour seniors en Belgique ?

En Belgique, plusieurs activités s’offrent à vous pour rester en contact avec la musique, que ce soit des ateliers ou des cours privés ou en groupes, selon votre préférence.  Bruxelles pour les seniors est un site web où vous trouverez toutes les informations sur les activités destinées aux seniors à Bruxelles et dans sa banlieue. Jetez‑y un œil ! Il y a sûrement quelque chose pour vous ! L’Université du Troisième âge propose également un large choix d’activités musicales. Consultez son site web en cliquant sur le lien. Ce site est dédié à l’établissement de Liège, mais il en existe plusieurs autres à travers le pays.

Sources :

 

Les articles suivants peuvent également vous intéresser :

Jardinage senior : plus d’informations sur les avantages d’un jardin thérapeutique

Comment améliorer l’équilibre avec la natation ?

Rire, le meilleur remède !