fr nl en
Stannah logo
Appelez gratuitement un conseiller au Votre conseiller Stannah est à votre disposition 24 h/24.
080026082

Célébrons la vie : préserver nos histoires grâce à l’histoire orale

Des histoires à enregistrer aux langues en voie de disparition, l’histoire orale comme moyen de préserver nos histoires.

Avez-vous déjà rencontré quelqu’un dont le récit de vie mériterait d’être raconté aux autres ? Comment vous y prendriez-vous pour partager son histoire ? En tant que méthode de collecte de récits de vie par le biais d’interviews enregistrées, l’histoire orale nous donne la chance d’enregistrer, de préserver et de partager ces histoires incroyables et merveilleuses ! Nos vies sont remplies d’épreuves et de mésaventures, de fins heureuses et de recherches de celles-ci. Ne pas préserver et partager ces récits signifie perdre toute l’expérience et la sagesse acquises au cours d’une vie. Pour les futures générations, c’est aussi perdre l’opportunité de voir le passé à travers les yeux de quelqu’un qui l’a vécu et en a tiré des leçons.

En fonction de l’objectif, les interviews d’histoire orale peuvent être personnelles ou formelles et ont souvent servi à raconter l’histoire de ceux qui ont été lésés, mal représentés ou même effacés des livres d’histoire. Qu’il s’agisse de récits de femmes activistes, des luttes de la classe ouvrière ou d’individus de tous les milieux qui cherchent sans relâche à obtenir justice et une représentation équitable pour leurs communautés, l’histoire orale offre une occasion unique d’enregistrer ces récits de vie dans les propres mots de ceux qui les ont vécus et la possibilité de rétablir la vérité.

Célébrons la vie : préserver nos histoires grâce à l’histoire orale

Il n’y a pas que les récits de vie que l’histoire orale peut nous aider à préserver. Des recherches montrent que près de 400 langues se sont éteintes au cours du dernier siècle seulement, c’est-à-dire une langue tous les trois mois ! Imaginez seulement le nombre incalculable de langues, dialectes et accents qui sont actuellement en voie d’extinction. Ils pourraient également être sauvés et préservés grâce aux interviews d’histoire orale ! C’est la raison pour laquelle l’article de blog d’aujourd’hui traite de l’histoire orale et de la façon dont nous pouvons utiliser cette méthode pour préserver nos histoires de famille, de communautés et de cultures ou même nos langues mourantes.

Contenus :

Qu’est-ce que l’histoire orale ?
Comblons l’écart entre les générations
Participez à un projet d’histoire orale
Podcasts et histoire orale
Histoire orale : une façon de préserver les langues en voie de disparition ?
Astuces pour une interview d’histoire orale

Qu’est-ce que l’histoire orale ?

Les interviews d’histoire orale étaient, à l’origine, utilisées par les chercheurs afin de recueillir des récits de vie, mais cette méthode s’est depuis répandue bien au-delà du monde universitaire. De nos jours, ce type d’interview est souvent utilisé pour aider à préserver le point de vue d’une personne sur des événements historiques importants, sa voix, les souvenirs qui lui tiennent à cœur ou encore sa personnalité unique. L’histoire n’est pas seulement un recueil aléatoire d’événements passés dont nous pouvons lire les récits dans des encyclopédies poussiéreuses, c’est bien plus que cela ! Il s’agit de notre mémoire collective et, comme beaucoup l’ont déjà mentionné, c’est vraiment l’une des meilleures façons pour nous de comprendre le présent.

« Tout le monde autour de vous a une histoire que le monde a besoin d’entendre »

David Isay, fondateur de StoryCorps

Le plus étonnant, c’est que pratiquement tout le monde peut organiser une interview d’histoire orale : la seule chose dont vous avez besoin est un bloc-notes avec les questions que vous voulez poser, un enregistreur vocal et vous voilà prêt à commencer !

Qu’est-ce que l’histoire orale ?

Comblons l’écart entre les générations

Toutes les personnes que vous connaissez ont une histoire unique à raconter. L’histoire orale donne aux générations plus jeunes et plus âgées l’opportunité de se connecter entre elles et de combler le célèbre écart qui existe en partageant de merveilleux souvenirs et d’incroyables récits de vie.

Un bon exemple de la façon dont l’histoire orale peut contribuer à connecter les différentes générations entre elles a été imaginé par StoryCorps en 2015 sous le nom de « The Great Thanksgiving Listen ». De jeunes américains ont été mis au défi de choisir un adulte plus âgé à interviewer et d’enregistrer leur conversation à l’aide de leur smartphone. Plus tard, l’enregistrement sera conservé dans les archives de StoryCorps, à la bibliothèque du Congrès. Cette initiative, qui a d’abord été un défi lancé par le fondateur de StoryCorps, Dave Isay, était initialement adressée à des lycéens. Toutefois, elle a ensuite été développée, devenant ainsi un mouvement de plus grande envergure dans lequel tous ceux ayant un intérêt pour l’histoire orale et la narration peuvent participer.

Participez à un projet d’histoire orale

Les projets d’histoire orale sont principalement axés sur la préservation de nos récits de vie. De ce fait, les générations actuelles et futures ont la chance de percevoir l’histoire à travers une perspective différente et il existe actuellement de merveilleux projets d’histoire orale auxquels vous pouvez participer ou que vous pouvez tout simplement suivre sur Internet.  Que vous souhaitiez écouter tous ces incroyables récits, entendre votre propre récit de vie, ou bien écouter celui de quelqu’un que vous connaissez ayant été enregistré lors d’une interview d’histoire orale, il existe différents projets auxquels vous pouvez participer. En voici quelques exemples :

StoryCorps

StoryCorps, mentionné précédemment, a été créé en 2003 par le lauréat du prix TED et du prix MacArthur, Dave Isay. Dès lors, StoryCorps s’est élargi et est devenu l’une des « plus grandes collections de voix humaines au format numérique dans le monde, avec plus de 200 000 conversations enregistrées ». StoryCorps a lancé plusieurs projets centrés sur l’enregistrement de différents récits de vie, notamment l’initiative sur la perte de mémoire,le projet StoryCorps pour la justice ou encore celui sur le 11 septembre. StoryCorps a également mis à disposition des lieux d’enregistrement partout aux États-Unis dans lesquels vous pouvez convier quelqu’un à une interview pendant 40 minutes. Si vous préférez, vous pouvez également utiliser leur application mobile gratuite pour enregistrer et partager vos interviews d’histoire orale.

Participez à un projet d’histoire orale

La British Library

La British Library possède l’une des plus importantes collections d’histoires orales au monde, à propos de divers sujets en rapport avec la vie en Grande-Bretagne, qui vont de l’éducation à l’architecture, du monde des affaires à l’ethnicité, etc. Vous pouvez visiter leur site Web et écouter les innombrables et incroyables histoires orales disponibles.

L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences

L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, connue dans le monde entier pour accueillir annuellement les Academy Awards (les « Oscars »), a également son projet d’histoire orale, appelé « Academy Oral History Projects ». Ce projet est principalement axé sur la collecte et la préservation d’interviews enregistrées de personnes ayant un lien avec l’histoire du cinéma, y compris des acteurs, compositeurs, designers et directeurs exécutifs, entre autres.

Podcasts et histoire orale

Une fois l’interview terminée, il est temps de penser à la façon dont vous pouvez la partager. Actuellement, de plus en plus de spécialistes de l’histoire orale optent pour partager leur incroyable travail au moyen de podcasts. Il est facile d’en comprendre la raison : pour l’histoire orale, les podcasts peuvent être la porte ouverte pour atteindre des millions d’individus. Toutes ces incroyables histoires enregistrées et conservées dans des archives et dont beaucoup ignorent l’existence sont désormais partagées à travers les podcasts et écoutées dans le monde entier.

Aujourd’hui, vous pouvez trouver des podcasts pratiquement n’importe où sur Internet, de vos blogs préférés aux organismes de presse que vous suivez. Pour ceux qui l’ignorent, toutefois, les podcasts sont, en quelques mots, un ensemble de fichiers audio auxquels vous pouvez accéder et que vous pouvez télécharger à tout moment. De plus, vous pouvez écouter ces podcasts sur des dispositifs différents : si vous avez un iPhone ou un iPad il vous suffit d’accéder à l’application de podcasts d’Apple ; si vous avez un appareil Android, vous pouvez utiliser l’application Play Music de Google ou télécharger une autre application gratuite pour écouter les nombreux podcasts disponibles. Voici quelques podcasts à propos de l’histoire orale que vous pouvez écouter :

Podcasts et histoire orale

Histoire orale : une façon de préserver les langues en voie de disparition ?

Il n’y a pas que les récits de vie que l’histoire orale peut nous aider à préserver. Bien qu’il ne s’agisse pas de l’objectif principal de l’histoire orale, les interviews peuvent également être un moyen de protection des langues en voie de disparition et de sensibilisation à leur importance. Il paraît qu’il existe au centre de toute histoire orale une voix humaine valant la peine d’être entendue et quelle meilleure façon de préserver une langue en train de disparaître que de l’enregistrer tout en écoutant le récit de vie de quelqu’un ?

D’après des chercheurs de l’UNESCO, sur environ 7 000 langues parlées actuellement dans le monde, la moitié n’existeront plus à la fin du siècle. Si quelqu’un de votre famille ou de votre communauté parle une langue en voie de disparition, pourquoi ne pas avoir une conversation avec cette personne dans sa langue unique et l’enregistrer pour que d’autres puissent l’écouter et, qui sait, montrer un intérêt envers l’apprentissage de cette langue ?

Histoire orale : une façon de préserver les langues en voie de disparition ?

Nous avons conscience que c’est un très petit pas. Toutefois, si nous faisons tous suffisamment de petits pas, nous serons peut-être capables de sensibiliser d’autres personnes à la question de la disparition de certaines langues et apporter notre pierre à l’édifice pour protéger non seulement une langue en voie d’extinction mais également l’inestimable héritage culturel qui lui est lié.

Astuces pour une interview d’histoire orale

L’histoire ne doit pas s’apprendre uniquement dans les livres. L’enregistrement des récits de notre entourage peut nous aider à protéger notre mémoire collective. Si faire une interview d’histoire orale vous intéresse ou si vous voulez tout simplement savoir comment elles peuvent être réalisées, vous trouverez ci-dessous quelques astuces pour vous aider avant et pendant l’interview.

Astuces pour une interview d’histoire orale

Avant l’interview : quelques aspects à prendre en compte

  • Tout d’abord, vous devrez probablement vous renseigner sur le passé de la personne que vous prévoyez d’interviewer, les sujets que vous souhaitez aborder et dans quelle mesure ceux-ci sont en lien avec la vie de votre interlocuteur.
  • Vous pouvez aussi éventuellement lui demander un rendez-vous avant l’interview afin d’avoir une meilleure idée des questions à lui poser.
  • En fonction de la personne à interviewer, vous voudrez peut-être avoir une preuve de son consentement par écrit, afin de pouvoir partager par la suite son interview sur des plateformes différentes.
  • Enfin, vous devriez également préparer des notes contenant les questions que vous souhaitez poser, afin de ne pas vous sentir perdu durant la conversation et de ne pas dévier du sujet.

Interview : quelles questions poser ?

Chaque histoire personnelle est unique. Toutefois, il existe quelques sujets généraux que vous pouvez aborder lorsque vous réalisez une interview d’histoire orale, tels que les traditions familiales, l’enfance et l’adolescence, les évènements historiques importants dont la personne peut témoigner comme la fin de la Seconde Guerre mondiale ou d’importantes manifestations liées au mouvement des droits civiques, par exemple. Voici quelques questions que vous pourrez poser :

  • Quels souvenirs avez-vous de votre enfance ?
  • Comment était-ce de grandir pendant les années 1970 ?
  • Comment gagniez-vous votre vie ?
  • Y a-t-il eu des changements politiques majeurs durant votre enfance et votre adolescence ?
  • De quoi êtes-vous le plus reconnaissant ?
  • Comment aimeriez-vous qu’on se souvienne de vous ?

En réalité, il y a de nombreuses questions que vous pourriez poser en fonction de la personne que vous interviewez. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’être préalablement préparé pour l’interview et d’en apprendre un peu plus sur votre interlocuteur. De cette façon, vous saurez quelles questions lui poser et comment profiter au maximum de l’expérience.

Arrivés à une certaine étape de notre vie, nous avons tous une histoire à raconter valant la peine d’être partagée et préservée. Nos histoires de vie sont importantes. Elles font partie de notre mémoire collective et doivent donc être soigneusement préservées. Trouvez quelqu’un dont vous aimeriez que l’histoire soit entendue, enregistrez son récit et partagez-le avec le monde entier !

Interview : quelles questions poser ?

Sources :

Les articles suivants peuvent vous intéresser également :

Nos âmes la nuit : la joie de redécouvrir l’amour
« Game of Thrones » : La série fantastique mythique qui a conquis le monde
Monte-escaliers Stannah : nous érigeons la durabilité à son sommet depuis 1867