fr nl en
Stannah logo
Appelez gratuitement un conseiller au Votre conseiller Stannah est à votre disposition 24 h/24.
080026082

La CM 2018 – La plus belle compétition au monde !

Qui a marqué le tout premier but de la CM ? Quel est le match pour lequel seul 300 personnes sont venues ? Pourquoi aimons-nous tant la CM ?

La CM pour tous

Le plus beau tournoi qui soit ! Nombreux sont ceux qui partagent cet avis sur la CM. Même si vous n’aimez pas vraiment le football ou si nous n’allons pas plus loin que les premiers tours, quel que soit l’âge, la CM est toujours une fête. Presque comme si ce mois était un grand jour férié. Nous oublions même que notre voisin encourage d’habitude un autre club que le nôtre. Parce que pendant la CM, il n’y a pas d’autres clubs, nous sommes tous rassemblés derrière une couleur, un pays.

Est-ce la raison pour laquelle nous aimons tant la CM ? L’unité que le championnat apporte à un peuple ? Nous oublions en masse d’autres problèmes que nous rencontrons dans notre vie quotidienne, des pays entiers cessent de travailler, même les conflits nationaux s’arrêtent. Nous examinons la force qui se cache derrière la CM, quel effet psychologique a-t-elle sur nous ? Nous nous rappelons de beaux souvenirs et nous regardons des images des CM passées. On vous emmène ?
Pourquoi aimons-nous tant les compétitions comme la CM ?
Les faits marquants de l’histoire de la CM – de l’Uruguay en 1930 à la Russie 2018
Walking Football – une bonne façon de continuer à jouer au football

Pourquoi aimons-nous tant les compétitions comme la CM ?

Quand nous regardons notre propre vie, nous avons tous pris part une fois à une compétition. Peut-être dans le passé à l’école, mais aussi à l’âge adulte, par exemple avec des collègues de bureau. Avez-vous aimé y participer ? Il est très probable que vous étiez au moins enthousiaste et que vous vouliez quand même secrètement gagner.

Dr. Sander van der Linden, psychologue social à l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, nous explique quelques petites choses en ce qui concerne les compétitions. Il n’y a pas que du plaisir bien sûr, parce qu’il ne peut y avoir qu’un seul gagnant. Un match est ce qu’ils appellent un jeu à somme nulle. Ce terme signifie que si un seul peut gagner, il doit aussi y avoir un perdant. Heureusement, cela ne nous empêche pas de participer à des compétitions, de les organiser et de les encourager.

« Pour la plupart des gens, il y a quelque chose d’inexplicablement passionnant dans la nature d’un match. C’est peut-être parce que, comme le prétendent certains chercheurs, la « compétitivité » est une propriété biologique qui a évolué avec le besoin fondamental de survie (humaine). » Le Dr. Van der Linden nous l’explique de cette façon. Il donne également des exemples de la manière dont l’élément de concurrence est présent dans (presque) tous les aspects de notre société moderne. Même dans notre recherche de l’amour, mais aussi la concurrence entre les entreprises est présente et est apparemment très bénéfique pour l’économie.

Les fans passent à travers un grand huit émotionnel pendant la CM.

Source : Les fans passent à travers un grand huit émotionnel pendant la CM.

Unifiés par le sport

 Quiconque a déjà regardé une CM ou un CE sait ce qu’une telle compétition peut être un grand huit émotionnel. Le football n’est pas seulement le sport le plus populaire au monde, ce qui rend logiquement la compétition la plus grande et la plus internationale populaire. C’est aussi quelque chose qui nous fait ressentir autant d’émotions. Brian Philips, écrivain pour Grantland et auteur de chroniques intéressantes sur le sport et ses fans, a écrit ce qui suit : « Le sport est comme la musique, la fiction ou le cinéma. En ce point que, pendant une durée prédéterminée, il vous donne la possibilité d’abandonner complètement le contrôle de vos émotions, de ressentir ce qu’il vous fait ressentir ».

« Le sport est comme la musique, la fiction ou le cinéma. En ce point quel, pendant une durée prédéterminée, il vous donne la possibilité d’abandonner complètement le contrôle de vos émotions, de ressentir ce qu’il vous fait ressentir ». Brian Philips – Grantland

En d’autres termes, durant ce mois où tout le monde (bon, presque tout le monde) profite des joies et du désespoir provoqués par la CM, nous aurons l’occasion de complètement nous y plonger. Les problèmes que nous trouvons normalement très importants sont maintenant devenus presque triviaux, lorsque vous comparez ceci avec une chance que notre pays devienne Champion du Monde ! Nous avons le sentiment de faire partie de quelque chose, d’une communauté de personnes partageant les mêmes idées. Et nous ne voulons tous qu’une seule chose : gagner. Regarder les matches est souvent associé à passer du temps avec des amis ou de la famille, à s’amuser et à boire quelques bières (ou plus) !

Mais même si nous regardons seul ou à deux, cela n’a pas d’importance. Nous avons tous l’impression de faire partie de quelque chose de plus grand. Nous sommes tous « un diable rouge ». Vous voyez souvent que lorsque les gens sont en vacances pendant la CM, ils ont tendance à encourager encore plus leur pays ! Souvent, on se sent très patriotique et uni avec les gens à la maison. Ils ressentent alors la nécessité de représenter leur peuple et leur « glorieux » pays (avez-vous remarqué qu’à la CM, le mot  » glorieux  » est utilisé à tort et travers ?). La CM est vraiment un temps d’unification par le sport et par une compétition (généralement) saine.

Les faits marquants de l’histoire de la CM – de l’Uruguay en 1930 à la Russie 2018

L'équipe belge qui a décroché l'or en 1920 en football lors des Jeux Olympiques

Bron: Wikipedia

Comment et où tout cela a-t-il commencé ? Pour le savoir, nous devons remonter loin dans le calendrier ! Le tout premier match de football international a eu lieu en 1872, lorsque l’Écosse et l’Angleterre se sont affrontées et se sont quittées sur un score final de 0-0. Le sport est devenu de plus en plus populaire et a été inclus dans les Jeux Olympiques d’été. Lorsque la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) a été fondée en 1904, elle a tenté d’organiser une compétition internationale de football en dehors des Jeux Olympiques, mais en raison de sa faible popularité à l’époque, elle n’a pas eu de succès.

En 1908 et 1912, l’Angleterre a remporté les médailles d’or olympiques en football, où seuls les amateurs pouvaient participer. En 1914, la FIFA a assumé la responsabilité de l’organisation du tournoi olympique, qualifié de « Championnat du monde de football amateur ». Par la suite, la première compétition intercontinentale de football a eu lieu dans notre pays, et nous l’avons directement gagné ! Les deux compétitions olympiques suivantes ont été remportées par l’Uruguay, qui a également accueilli le premier championnat du monde officiel de la FIFA en 1930.

Retour sur quelques-unes des 20 CM organisées depuis 1930,

« Nous étions en route sur le navire Conte Verde pendant 15 jours. Nous sommes partis de Villefranche-sur-Mer avec les Belges et les Yougoslaves. Nous faisions nos exercices de base en bas et notre entraînement se faisait sur le pont du navire. L’entraîneur n’a jamais parlé de tactique ». Le footballeur français Lucien Laurent lors de son voyage pour la première Coupe du monde de football en 1930

Retour en particulier sur certaines des CM auxquelles la Belgique a participé :

1930, la première CM de la FIFA en Uruguay

1930, la première CM de la FIFA en Uruguay

Source : Wikipedia

Au total, 13 pays y ont participé ; 7 d’Amérique du Sud et seulement 4 d’Europe. L’Uruguay était, bien sûr, très loin, et tous les pays ne pouvaient pas voyager autant et aussi longtemps. C’est pourquoi, au début, il n’y avait pas un seul pays européen qui avait accepté de participer. Ce n’est que 2 mois avant le début de la CM que ces 4 pays (Belgique, France, Roumanie et Yougoslavie) ont été convaincus de quand même participer. Nous en faisons donc partie depuis le tout début ! Il a fallu pas moins de 8 semaines avant que les Diables Rouges arrivent en Uruguay. En raison de ce long voyage, de nombreux joueurs ont souffert du mal du voyage, de sorte que leur condition physique et mentale a été mise à rude épreuve. Les Belges ont été très chaleureusement accueillis par les Uruguayens lorsqu’ils sont finalement arrivés, car la Belgique a été le premier pays européen à s’inscrire. Il y a eu un total de 590.549 supporters à cette CM que l’Uruguay a remporté face à l’Argentine. Ce qui fait d’eux les tout premiers champions du monde ! Malheureusement, nous ne sommes pas allés plus loin que la phase de groupes et nous avons marqué 3 buts pendant les deux matchs joués. Une citation du footballeur français Lucien Laurent (qui a également marqué le tout premier but de CM), nous donne une idée de ce que cela a dû être : « Nous étions en route sur le navire Conte Verde pendant 15 jours. Nous sommes partis de Villefranche-sur-Mer avec les Belges et les Yougoslaves. Nous faisions nos exercices de base en bas et notre entraînement se faisait sur le pont du navire. L’entraîneur n’a jamais parlé de tactique ». Ce football devait être complètement différent du football actuel et des milliards qu’il brasse.

La CM du « Miracle de Berne » en 1954 en Suisse

La CM de 1954 en Suisse

Source : FIFA

En 1954, c’était la quatrième fois que la Belgique participait à la Coupe du Monde, malheureusement nous n’avons pas dépassé la phase des poules, mais c’est au cours de cette CM que nous avons obtenu notre premier point en CM. C’était une CM spéciale pour la Belgique parce que la Belgique faisait partie du groupe des géants du football que sont l’Italie et l’Angleterre. La Belgique a marqué 1-0 directement contre l’Angleterre mais s’est finalement inclinée 1-3. Contre l’Italie, nous avons enregistré une défaite par 4-0. Mais ne soyez pas tristes ! C’est grâce à sa performance que le Belge Rik Coppens a été le premier joueur à recevoir le Soulier d’or ! Puis l’Allemagne de l’Ouest est devenue championne en remportant cette CM 3-2 contre la Hongrie, pour décrocher leur tout premier titre. 14 pays ont participé à ce tournoi et pour l’Écosse, la Corée du Sud et la Turquie, c’était la première participation. Après cela, la Turquie n’a plus participé à la CM avant 2002 ! Pour le pays hôte, la Suisse, c’est aussi la dernière fois qu’ils se sont qualifiés pour les quarts de finale. La finale a été qualifiée de « miracle de Berne » parce qu’il a plu pendant le match et le capitaine de l’Allemagne de l’Ouest avait indiqué que c’était le meilleur temps pour lui pour jouer. Ils ont gagné contre le favori la Hongrie qui jouait avec une vraie équipe vedette et alors que la Hongrie avait battu l’Allemagne de l’Ouest 8-3 pendant les phases de poule. Curieux de savoir comment ça s’est passé ? Regardez la vidéo ci-dessous avec des images de la finale !

Notre « meilleure CM » – Mexique 1986 ! 

Source : Wikipedia

Source : Wikipedia

Les Diables Rouges s’étaient déjà rendu une fois au Mexique, en 1970. Mais cette époque n’a pas été aussi mémorable que la Coupe du Monde de 1986 ! La Belgique a grimpé jusqu’en demi-finale pour réaliser notre meilleure performance en CM jusqu’à présent ! Comme la Coupe du Monde ne s’était pas bien passée pour la Belgique en 1970, la Fédération Belge de Football avait décidé d’organiser un stage de préparation en altitude, à Ovronnaz en Suisse, afin de mieux se préparer. C’est le gardien de but Jean-Marie Pfaff qui est devenu la star belge de cette CM, et toute l’équipe a été accueillie en héros à son retour ! Jan Ceulemans et Nico Claesen ont tous les deux marqué pas moins de 3 fois en CM. La Belgique a remporté 2 des 4 matches en phase de poules, dont un 4-3 contre l’Union soviétique ! Le quart de finale contre l’Espagne s’est terminé sur le score de 1-1 et est donc allé en prolongation. La série de tirs au but est toujours un moment terriblement passionnant ! Et grâce à son habileté, Jean-Marie Pfaff a détourné 2 tirs des Espagnols. Leo van der Elst a tiré le dernier tir au but et a envoyé la Belgique en demi-finale ! Quelle fête ce fut ! Beaucoup de Belges se souviennent encore de ce qu’ils faisaient à ce moment précis ! En demi-finale, nous avons dû affronter l’Argentine de Maradona, célèbre pour avoir marqué de la main face à l’Angleterre, « la main de Dieu ». Battus 0-2, nous sommes rentrés à la maison mais notre tournoi était réussi ! Les Diables Rouges ont été accueillis en héros par une Belgique en liesse sur la Grand Place de Bruxelles ! Pour ceux qui souhaitent revivre ces moments passionnants, jetez un coup d’oeil ci-dessous aux 10 dernières minutes des Diables Rouges face aux Espagnols au Mexique en 1986 :

La CM en Russie – 2018

La CM 2018 en Russie

Source : Wikipedia

La dernière CM organisée dans un pays européen, c’était il y a 12 ans. C’était en 2006 chez nos voisins en Allemagne. C’est cependant la première fois que la CM a eu lieu dans un pays d’Europe de l’Est. La Russie a été sélectionnée en 2010 pour organiser cette coupe du monde. Comme la Russie est un pays immense, il a été décidé que les matchs ne devraient avoir lieu que dans la partie européenne de la Russie, afin de limiter les déplacements. Pour l’Islande et le Panama, il s’agit de leur première Coupe du monde, et l’Islande a fait une impression durable lors des derniers championnats d’Europe avec son jeu habile et son Haka inspiré du Rugby ! Espérons qu’il s’agira d’une CM unificatrice, où l’amour du football rassemblera tous les pays de la meilleure façon possible.

La CM de football féminin – France 2019

Malheureusement, la CM de football féminin a toujours été beaucoup moins populaire que la version masculine. C’est, en fait, pour beaucoup, la « vraie » CM de football. L’interdiction du football féminin par la FA jusqu’en 1971 n’a pas vraiment aidé non plus… C’est pourquoi la toute première Coupe du Monde féminine officielle n’a eu lieu en Chine qu’en 1991. En Belgique, le premier club de football féminin a été fondé en 1921 : Brussels Femina Club. Malheureusement, ici aussi, le football féminin a été interdit par la fédération nationale de football et se trouvait donc en dehors du circuit officiel du football belge. Cependant, des matches ont eu lieu entre 1924 et 1934 mais le football féminin n’a pas survécu à la Seconde Guerre mondiale, ce qui est compréhensible. Il n’est revenu que dans les années 1970. Le football féminin a donc une histoire beaucoup plus courte, mais des fresques de femmes jouant à un jeu similaire ont été retrouvées à l’époque de la dynastie Han (206 av. J.-C.  – 220 ap. J.-C.) ! Il y a aussi des documents qui mentionnent le football féminin en Écosse en 1790 et le premier match entre femmes a été enregistré en 1895 ! Nous pouvons difficilement comparer les différentes CM, l’intérêt, l’attention des médias et l’argent dépensé pour les deux diffèrent trop. Les champions du monde actuel sont les États-Unis, nos voisins des Pays-Bas en Europe et le Brésil en Amérique du Sud. La prochaine Coupe du Monde aura lieu en France en 2019. Malheureusement nos dames, surnommées les « Flammes rouges », n’ont pas encore été en mesure de se qualifier pour les championnats d’Europe ou une CM, mais tout rentrera sûrement dans l’ordre à l’avenir !

Walking Football – une bonne façon de continuer à jouer au football

Marcher, pas courir ! Vous connaissez déjà ? En fait, il s’agit de football normal, mais les joueurs n’ont pas le droit de courir, seulement marcher. Chez Stannah, nous pensons que c’est une si belle initiative que nous avons sponsorisé un tournoi de Walking football en Italie en avril 2016 ! Le Walking Football s’adresse à toute personne âgée de plus de 50 ans qui aime encore s’impliquer dans ce jeu.  Mais pour une raison quelconque, comme la mobilité réduite, elle ne sait plus vraiment jouer. Il est logique que notre corps ne puisse tolérer la même quantité d’effort physique que lorsque nous étions plus jeunes. Le Walking Football favorise la santé cardiovasculaire, ce qui signifie que les personnes qui y participent maintiennent un mode de vie plus sain.

Tous ceux qui peuvent marcher peuvent participer !

Quelques règles du Walking Football :

Le football s'adresse à tous les âges

Comme vous pouvez le voir, le football s’adresse à tous les âges ! Simplement pour regarder, mais aussi pour participer !

  •  Peut être joué aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur
  • Si vous courez, l’autre camp bénéficie d’un coup franc
  • Il est interdit de glisser
  • Le ballon ne doit jamais être lancé au-dessus du niveau de la hanche.
  • Par marcher, l’on veut dire qu’un pied doit toujours toucher le sol

Cette année, la CM de Walking Football s’est tenue à Bristol, en Grande-Bretagne, le 12 mai. Cette CM a eu lieu entre le Royaume-Uni (Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Gibraltar), les Pays-Bas et le Canada. L’équipe néerlandaise avait vraiment quelques célébrités dans son équipe ! Comme « M. Ajax », le triple vainqueur de la Coupe d’Europe : Shake Swart, Kees Kist, vainqueur du Soulier d’Or, et les finalistes de la CM Dick Schoenaker et Wim Rijsbergen ! Mais ce sont les Écossais qui ont remporté le trophée lors de cette CM. Curieux de savoir à quoi ça ressemblait ? Regardez le film ci-dessous :

Connaissiez-vous ces faits sur la CM ?

Restaurants, cafés mais aussi supermarchés voient une grande différence dans leur chiffre d’affaires quand leur pays va loin en CM ! Les gens se réunissent souvent pour regarder les matchs ensemble, alors c’est toujours une bonne idée pour rafraîchir un peu nos connaissances ! Voici donc ci-dessous une liste de faits intéressants à raconter lors de votre prochaine fête de CM !

  • Pendant les Jeux olympiques d’été de 1900 et 1904, le football était considéré comme un sport de démonstration et les athlètes n’ont reçu aucune médaille.
  • Le tout premier but de la CM-FIFA a été marqué par le Français Lucien Laurent.
  • Pendant et après la Seconde Guerre mondiale, les championnats du monde devaient avoir lieu en Allemagne et au Brésil, mais en raison de la guerre, ils n’ont pas pu avoir lieu.
  • Lors de la finale de la première CM, deux ballons différents ont été utilisés en finale en raison d’un différend entre les deux pays : l’Uruguay et l’Argentine. Pour la première moitié, le ballon de l’Argentine a été utilisé et dans la seconde moitié, l’Uruguay s’est occupé du ballon !
  • Une ancienne version du jeu appelé « Tsu Chu » a été jouée par des femmes en Chine pendant la dynastie Han (25-220 CE). Il y a des fresques qui montrent des femmes pratiquant ce sport.
  • Il n’y a jamais eu un champion du monde qui ne soit pas venu d’Amérique du Sud ou d’Europe.
  • Parce qu’il n’y a pas eu de CM de football pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Italie est restée championne du monde pendant 16 ans.
  • C’est lors de la fameuse finale entre le Brésil et l’Uruguay en 1950 que le plus grand nombre de personnes a assisté à une CM de football – 199.845 personnes au total !
  • Le plus petit nombre de fans présents lors d’une CM de football a été le Pérou contre la Roumanie lors de la première CM en 1930 – seulement 300 supporters sont venus voir le match.
  • Le Brésil est le seul pays à avoir participé à toutes les coupes du monde de football depuis 1930.

 

Sources :

  • Glanville, Brian (2005). L’histoire de la Coupe du Monde. Faber. ISBN 0-571-22944-1.

Les articles suivants peuvent également vous intéresser :