fr nl en
Stannah logo
Appelez gratuitement un conseiller au Votre conseiller Stannah est à votre disposition 24 h/24.
080026082

Perte d’équilibre, ce qu’il faut savoir à propos de l’équilibre de votre corps

Que savez-vous de votre équilibre ? Mais surtout, que savez-vous de la perte d’équilibre ?.

des rochers en équilibre parfait sur le toit du monde

« Beaucoup de gens ignorent ce qu’est la perte d’équilibre tant qu’un ami ou un membre de leur famille n’a pas fait une chute et, soudain, ils ont une « révélation »… On ne connaît le phénomène qu’à partir d’un « événement ». – Moore 2014, Industrial Designer, Gérontologue.

Croyez-le ou non, notre équilibre commence à décliner après 35 ans ! Des recherches qualitatives ont prouvé que les gens ne considèrent pas l’équilibre comme un élément actionnable de leur santé globale (Grover.S, Johnson.S, Atkin.R et McGinley.C). Cependant, disposer d’un « tronc » solide vous aidera considérablement à partir d’un certain âge, ou à tout âge auquel il est essentiel que vous évitiez de tomber lorsque vous vous tenez debout ou lorsque vous bougez.

« C’est l’une des raisons pour lesquelles une chute constitue un déclin progressif de l’équilibre et de la démarche, l’éventail de problèmes de démarche étant la deuxième cause la plus courante à l’origine des chutes. (Rubenstein, 2006) »

Rien qu’au Royaume-Uni, plus d’un tiers des plus de 65 ans chutent chaque année (Ministère de la Santé, 2009). Malheureusement, chuter à partir d’un certain âge est pour de nombreuses personnes le début d’une santé déclinante.

Comment notre équilibre fonctionne-t-il ?

Comme chacun le sait, un bon équilibre nous empêche de tomber lorsque nous nous tenons debout ou lorsque nous bougeons. Mais qu’est-ce qui se cache derrière notre équilibre corporel ?

« Notre sens de l’équilibre provient de différents systèmes qui travaillent de concert afin de stabiliser notre corps et notre vision » selon Shannon Hoffman, PT, DPT . Elle met en exergue les 3 facteurs suivants :

  • Des informations sensorielles correctes, émises par nos yeux, nos muscles, nos tendons et nos articulations. Les organes intervenant sur l’équilibre situés dans notre oreille interne connus comme notre système vestibulaire sont capitaux.
  • Notre tronc cérébral doit alors créer du sens à partir de toutes les informations sensorielles qu’il perçoit et les rassembler.
  • Enfin, la sortie moteur, lorsque notre tronc cérébral aura trié toutes les informations, enverra des messages à nos yeux et aux autres parties de notre corps pour que nous puissions conserver notre équilibre et posséder une vision claire lorsque nous bougerons.

Notre système vestibulaire est le système sensoriel situé dans notre oreille interne qui indique au cerveau les mouvements et les positions de notre tête, c’est la raison pour laquelle il est si important que nous gardions notre tête droite dans une voiture lorsque nous souffrons du mal des transports, par exemple. Donc oui, nos oreilles jouent un rôle particulièrement important dans le maintien de notre équilibre.

En quoi la perte d’équilibre peut-elle affecter votre vie, tout spécialement à partir d’un certain âge ?

Nous avons vu que notre sens de l’équilibre commence à décliner à l’âge de 35 ans, cependant Il commence véritablement à devenir un élément essentiel après avoir passé les 60 ans.

  • Plus d’un tiers des plus de 65 ans chutent chaque année au Royaume-Uni.
  • Les chutes représentent plus de la moitié des admissions hospitalières pour blessure accidentelle, et en particulier les fractures de la hanche (Ministère de la Santé, 2009)
  • 50 % de ces fractures de la hanche ne recouvrent jamais leur ancien niveau de fonctionnement.
  • Malheureusement, une personne sur cinq âgée de plus de 65 ans décède dans les trois mois des suites de la chute (Âge au Royaume-Uni). Ce chiffre est tout simplement trop élevé et doit être réduit.

Lorsque nous examinons les statistiques ci-dessus, nous comprenons pourquoi il est essentiel d’avoir un bon équilibre ! En outre, lorsque nous chutons à un certain âge, cela engendre une série de conséquences négatives, telles que :

  • Une anxiété accrue
  • De la dépression
  • Une activité réduite
  • Une mobilité réduite
  • Des contacts sociaux réduits
  • Un usage plus important de médicaments
  • Une plus grande dépendance des services médicaux et sociaux et d’autres formes de soins.

Il convient tout particulièrement de veiller à éviter les chutes à proximité d’escaliers. Comme nous perdons notre équilibre, nous nous sentons moins sûrs de nous-mêmes et nous hésitons davantage à prendre les escaliers. Cela peut nous amener à faire un faux pas et, de ce fait, provoquer des chutes.

Heureusement, nous pouvons faire quelque chose pour aider notre corps et créer un meilleur sens de l’équilibre ! Plus on commence tôt, plus on obtient de résultats !

Améliorer votre équilibre, c’est possible !

Les gens pensent souvent qu’ils sont juste maladroits et continuent de heurter des objets. Cependant, il s’agit là généralement d’un signe prouvant qu’ils peuvent améliorer leur équilibre. Améliorer votre équilibre peut en fait être amusant. Et dans de nombreux cas, lorsque vous travaillez votre équilibre, vous travaillez aussi une autre partie de votre corps.

Une équipe de recherche du Centre allemand pour les maladies neurodégénératives a récemment effectué des recherches. Elles portaient sur les effets de la danse et des sports de remise en forme sur l’équilibre et la plasticité hippocampique des seniors en bonne santé. L’équipe a voulu découvrir l’influence de l’activité physique sur notre matière grise au fil des années. Un groupe de sexagénaires a donc été choisi et inscrit à plusieurs cours tels que de la danse, des sports de remise en forme, de la marche nordique et du cyclisme pendant 18 mois.

« La danse semble très intéressante pour améliorer l’équilibre et la structure cérébrale chez les personnes âgées » K. Rehfeld et al.

Au terme de cette période, les participants ont passé des IRM qui ont révélé que l’hippocampe (la partie du cerveau qui gère notre mémoire et le maintien de notre équilibre) s’était développé. Plus particulièrement dans le cas des personnes qui avaient pris des cours de danse !
Par conséquent, si nous cherchons des exercices d’équilibre pour les seniors, s’inscrire à des cours de danse est à la fois amusant, permet de nouer de nouvelles relations et constitue une très bonne activité pour notre équilibre et nos cerveaux !

un couple prêt à danser pour améliorer son sens de l'équilibre

En quoi le maintien de la cheville et la mobilité du cou peuvent-ils améliorer votre équilibre ?

Comme nous l’avons vu, une grande partie de notre équilibre dépend des actions qui proviennent de notre cerveau et sont liées à d’autres parties de notre corps. Cependant, disposer d’un tronc solide et donc, d’un bon équilibre est, bien entendu, également indispensable. Nous avons déjà vu que la danse est saine pour notre cerveau et notre corps. Quels sont les autres exercices simples que nous pouvons faire afin d’améliorer notre équilibre général ?

Il est essentiel d’avoir des chevilles stables et solides afin d’éviter les chutes. Vous pouvez améliorer le maintien de vos chevilles simplement en vous tenant sur un pied ! Changez de jambe et tenez en équilibre pendant 30 secondes et jusqu’à une minute par jambe. Rendez l’exercice plus intéressant et faites-le avec un(e) partenaire. Chaque fois que vous changez de jambe, lancez et attrapez un ballon. Ce sont des exercices simples et faciles à faire qui peuvent être intégrés dans votre quotidien.

La mobilité du cou semble également quelque chose de très basique, mais réfléchissez-y : si vous ne pouvez pas bouger aisément votre cou, vous ne pouvez pas vraiment voir où vous mettez les pieds lorsque vous marchez ; ce qui risque d’accroître vos chances de chuter. Voici plusieurs exercices faciles que vous pouvez faire vous-même, comme hocher la tête, placer votre menton sur votre buste aussi loin que vous le pouvez en avant et en arrière. Répétez cet exercice 10 fois, puis refaites le même mouvement mais latéralement cette fois-ci. Il va sans dire que vous devez toujours consulter un professionnel si vous souhaitez approfondir le sujet ou obtenir un avis médical.

Autres conseils destinés à vous débarrasser de vos problèmes d’équilibre :

Les Pilates sont également très efficaces pour consolider votre tronc et, de ce fait, améliorer votre équilibre ! Ils agiront sur l’équilibre de vos muscles et consolideront votre tronc comme nul autre exercice (et en plus, c’est très amusant). Cela vaut peut-être la peine de vous renseigner sur les lieux situés près de chez qui proposent des cours.

Il existe également en Belgique des cours d´équilibre et stabilité qui aident à améliorer l’équilibre, la solidité et la confiance. Cliquez sur ce lien pour en lire davantage à ce sujet

Améliorer votre check-list d’équilibre

Nous avons rassemblé tous les points d’amélioration importants dont nous avons parlé pour que vous puissiez voir comment améliorer votre équilibre : Et souvenez-vous, ce n’est pas qu’une question de maladresse !

  • Dans de nombreux cas, lorsque vous travaillez votre équilibre, vous travaillez aussi une autre partie de votre corps comme votre cerveau.
  • S’inscrire à des cours de danse est excellent pour notre cerveau et notre équilibre ! C’est aussi amusant et une bonne manière de se faire de nouveaux amis.
  • Avoir des chevilles stables et solides est essentiel.
  • Exercez-vous en vous tenant sur un pied.
  • Exercez-vous avec un(e) partenaire en attrapant une balle tout en vous en tenant sur un pied.
  • Des exercices simples et faciles à faire qui peuvent être intégrés dans votre quotidien.
  • Les Pilates sont également très efficaces pour consolider votre tronc et, de ce fait, améliorer votre équilibre.
  • La mobilité du cou peut s’améliorer avec des exercices faciles que vous pouvez faire vous-même

La prévention des (chutes) est essentielle

ballerine en parfait équilibreCredit: Photo de Sarah Cervantes sur Unsplash

En conclusion, nous pouvons dire que la perte d’équilibre n’est pas quelque chose de très simple à détecter puisque notre équilibre commence à décliner à l’âge de 35 ans. Cependant, nous ne commençons à en remarquer les « dangers » qu’à 60 ans. Nous pouvons être un petit peu plus maladroits ou avoir besoin de nous appuyer sur quelque chose pour rechercher davantage de stabilité plus souvent, ces attitudes sont à prendre comme des alertes rouges. Très souvent, nous ne commençons à y faire attention que lorsque nous sommes déjà tombés au moins une fois, mais nous devrions prendre le mal à la racine en empêchant la première chute et en renforçant notre tronc et notre stabilité de notre mieux.

À lire également :